Séjour illégal : Une Centaine d’étrangers expulsés

Publié le par Camara Mamady

ExpulsésLes opérations de contrôle d’identité des étrangers, qui ont commencé à Nouadhibou, se sont rapidement répandues dans les autres villes mauritaniennes comme une traînée de poudre. Hélas, nombreux sont les ressortissants expatriés qui tombent, nuit et jour, dans les filets des éléments de la DST (Direction de la surveillance du territoire).  

Sale temps pour les étrangers en Mauritanie du moins pour les ressortissants des pays de l’Afrique de l’Ouest, les seuls arrêtés dans les villes mauritaniennes, gardés dans les locaux des commissariats de police pour un bref moment, embarqués à bord des bus et refoulés au Sénégal pour cause d’illégalité de séjour en Mauritanie. En effet, les opérations de contrôle d’identité des étrangers résidents, qui ont commencé dans la capitale économique Nouadhibou, se sont rapidement propagées dans les autres villes du pays comme une traînée de poudre.

Déjà à Nouakchott, des centaines de personnes expatriées sont arrêtées et placées en détention dans les différents commissariats de police avant d’être embarquées et reconduites à la frontière sénégalaise pour aller dans ce pays ou transiter vers d’autres Etats. Selon des sources proches du commissariat 4ième de Tevragh-Zeina, 39 Sénégalais, 7 Guinéens et 3 Gambiens ont été reconduits vers Rosso-Mauritanie le mercredi 20 février courant par les éléments de la DST.

Et le jeudi 21 février, 35 Sénégalais ont été aussi reconduits à la frontière sénégalaise toujours par les mêmes éléments de la DST. Selon nos informations, plusieurs ressortissants du pays de la Teranga sont présentement gardés dans les locaux des commissariats de police dans la ville de Nouakchott.

En témoigne le propos de Souleymane Sow, le Secrétaire chargé de l’organisation et de l’action sociale de l’Arsm (Association des ressortissants sénégalais en Mauritanie) : «Tous nos compatriotes sénégalais, qui ont été arrêtés et gardés dans les locaux de la police et ceux qui sont venus de Nouadhibou, ont été embarqués et refoulés devant moi. Nous avons tout fait, mais en vain. Et d’autres compatriotes sont présentement gardés dans les locaux des différents commissariats de police de la ville de Nouakchott : 4 Sénégalais au commissariat 3ième de Tevragh-Zeina, qui ont été arrêtés à la plage des pêcheurs ; 3 Sénégalais sont au commissariat 2 de Sebkha. Et je viens d’être informé de la présence d’autres sénégalais dans les locaux d’autres commissariat de la ville, je ne suis pas encore parti pour dire ils sont combien exactement». Selon nos informations, 15 Sénégalais ont arrêtés à Nouadhibou et sont présentement gardés dans les locaux du commissariat de la police centrale de ladite ville. Une information confirmée par les responsables de l’Arsm dans la capitale économique. Et certains d’entre eux-mêmes seraient en possession de leur reçu d’enrôlement des étrangers, mais la police mauritanienne leur aurait reproché le fait qu’ils traînent les pieds d’aller retirer leur carte de séjour moyennant la somme de 30.000UM soit 60.000F.CFA. »

Camara Mamady

Le Rénovateur Quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article